Jalousie

Je déteste cette émotion. La jalousie. Cette chose sournoise qui s'insinue l'air de rien et qui serre la gorge en même temps qu'elle laisse naître des pensées abjectes. Des pensées inutiles. Des pensées qui entraînent cette colère froide quand l'autre a ce qui nous est refusé. Je la déteste. Je la déteste d'autant plus quand l'autre est quelqu'un que j'aime et pour qui je dois être heureuse. Je la déteste pour ce qu'elle dit de moi quand je la ressens. 
Qui suis-je moi? Quelle place privilégiée je crois avoir, ou avoir eue, pour m'autoriser à la ressentir? 
Peut-être n'ai-je pas assez souvent eu affaire à elle pour savoir la réguler. Peut-être que je l'ai rencontrée trop tard.
Peut-être qu'il faut encore progresser. Ou l'accepter. Être un peu plus indulgente... Avec moi-même...
En attendant je les regarde cheminer tranquillement dans leurs explorations partagées, ça aide à seulement regarder les pensées, sans leur courir après.




1 commentaire:

Je ne peux vous répondre que dans les commentaires ou sur vos blogs... Mais je suis toujours ravie de lire vos petits mots et de découvrir de nouveaux espaces...