Et une merveilleuse illusion, comme un rêve éveillé...

...Celle d'une migration prise au vol, juste avant la reprise. La reprise que l'on va prendre, je le sens, un peu à reculons....
Une virée pour voir les félins, les gibbons et les loutres... Du rab de soleil, pieds nus dans l'herbe ou sur la balançoire... Les bogues qui piquent un peu les doigts, des girolles qui n'en étaient peut être pas, trois p'tit tours et l'automne est déjà là...



2 commentaires:

Je ne peux vous répondre que dans les commentaires ou sur vos blogs... Mais je suis toujours ravie de lire vos petits mots et de découvrir de nouveaux espaces...