Le miroir de mon Arrière-Grand-Mère

De mon Arrière-Grand-Mère je ne sais pas grand chose. Immigrée italienne, vivant à Lyon, c'est chez elle que ma mère a grandi pendant ses 4 premières années (laissée par sa mère parce que c'était la guerre et que Paris c'était trop dangereux), certainement les plus belles années de son enfance.
Mon Arrière-Grand-Mère était couturière. Elle était payée à la pièce et jusqu'à tard le soir, elle reprisait les pantalons épais des travailleurs du quartier. Elle cousait sur une magnifique Singer à manivelle qui est aujourd'hui bien rangée dans ma bibliothèque.
Mon Arrière-Grand-Mère avait un grand miroir dans son salon, accroché en hauteur mais incliné vers le bas. Ma maman s'y regardait danser et tourner pendant des heures. Il est maintenant posé dans la chambre de la miss et j'y ai photographié la jolie robe que j'ai confectionnée avec les restes du tissus de la housse à snowboard cousue le week-end dernier.

**Hey, Cousine, tu as vu? 
J'ai commencé à montrer mes cousettes 
dans les pages de droite...


1 commentaire:

  1. J'aime beaucoup la forme et les couleurs de cette robe, et la jolie histoire du miroir!

    RépondreSupprimer

Je ne peux vous répondre que dans les commentaires ou sur vos blogs... Mais je suis toujours ravie de lire vos petits mots et de découvrir de nouveaux espaces...