Les autos du coeur...

Des années, plusieurs années, de longues années... 
Des mois à économiser, à travailler sans relâche pour pouvoir me la payer. Ma première "propriété". La seule qui me reste aujourd'hui à moi rien qu'à moi. Tour à tour Raggazzine, Carugne, Relique voire Sainte Relique, Batmobile, Antiquité... Les cousines y avaient collé des auto-collants snoopy, les copines y avaient laissé des décorations porte-bonheur, les copains avaient collé à mon insu des têtes de suporters qui faisaient peur à la miss C. qui était encore toute petite à l'époque et qui a fêté ses 20 ans en avril...
J'y ai chanté, ri, bavardé, pensé, pleuré, écouté de la musique douce ou de la grosse musique pour chanter à tue-tête. J'y ai dormi, je m'y suis réfugiée, j'ai sillonné la région (et pas seulement la région), j'y ai vu mon ventre s'arrondir jusqu'à toucher le volant. A son bord j'ai pris des décisions, des décisions irrévocables sur lesquelles je suis souvent revenues, des décisions que j'ai tenues aussi, des décisions qui m'ont valu d'être la femme que je suis. 
21 ans après sa sortie d'usine, et après 16 ans de bons et loyaux services, ce n'est pas sans émotions que je me sépare de ma toute première... Je lui aurais volontiers évité la transformation en cube... Mais il y avait trop de frais à prévoir. Tant pis...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Je ne peux vous répondre que dans les commentaires ou sur vos blogs... Mais je suis toujours ravie de lire vos petits mots et de découvrir de nouveaux espaces...