...

Aller faire un tour chez la dame des légumes et celle de la viande, laver, couper en tout petit morceaux, tout bien trier pour que tout soit prêt. Laisser l'huile d'olive embaumer la cuisine, tourner la grande spatule en bois, longtemps, souvent, quand ça dégorge, quand ça dégouline un peu, quand ça pique un peu les yeux, quand ça accroche. Tourner la grande spatule pour que les saveurs se mélangent, que tout soit tendre. Ajouter étapes par étape les ingrédients et chaque fois recommencer. la spatule, les saveurs, que tout soit fondant... Laisser mijoter, papillonner un peu pendant ce temps (des fleurettes pour la cousine S, une nouvelle trousse pour moi, etc...). Laisser mijoter, goûter et rectifier. Encore quelques pas. On empile et on recommence. C'est un peu long c'est vrai. Mais il n'y a pas grand chose d'aussi bon...
Dans son billet, il est question de paix... Si seulement tout était aussi doux et simple qu'un plat de lasagnes...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Je ne peux vous répondre que dans les commentaires ou sur vos blogs... Mais je suis toujours ravie de lire vos petits mots et de découvrir de nouveaux espaces...