Au vert

Déjà plusieurs jours que le marathon a re-démarré. Se lever plus tôt, dormir moins inévitablement, tout minuter, aller à la première école, celle du grand et chaque jour regarder d'un peu plus loin l'apprentissage de la badgeuse, puis partir à la seconde, faire un dernier câlin, encore un dernier maman et après je vais toute seule, refaire la même chose en sens inverse le soir, en tentant l'impossible : être dans deux endroits différents à la même heure, remplir et signer des papiers, vérifier le contenu des cartables, déjà grogner après la nouvelle direction et ne toujours pas savoir à quoi ressemble la maîtresse, aller aux réunion...
Et puis le reste aussi. Faire de temps l'échelle MBI et envisager la suite, l'ailleurs, avoir un peu peur quand même, en attendant, continuer d'avancer, écouter, évaluer, rédiger, décoder, préparer des cours...
La fatigue et la douleur, mes amies des derniers mois avant les vacances, se sont à nouveau invitées à la fête... Et même tout la haut, sans contrainte, au grand air, elles ne m'ont pas lâchée. Un peu comme la pluie qui s'est elle aussi à nouveau invitée...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Je ne peux vous répondre que dans les commentaires ou sur vos blogs... Mais je suis toujours ravie de lire vos petits mots et de découvrir de nouveaux espaces...