Retour...

Une journée dans la maison de mes vacances d’adolescente, dans la maison de mes week-ends d'étudiante quand ma famille était encore là-bas et moi déjà rentrée parce que ma filière n'existait pas sur le campus de l'île.
Le béret de l'oncle, faire un peu râler la tante, les cousins... L'odeur de l'élevage, le vert du rai grass, le bleu du ciel, la pierre, la paille, les yeux émerveilles devant cette immensité, devant le bac à sable aussi grand que notre terrasse...
Plein d'émotions et pas d'appareil photo. Instants gravés dans ma mémoire... 
Mais j'ai retrouvé un vieux cliché, de l'époque où je photographiais beaucoup les vaches, cliché sur lequel on aperçoit l'endroit en arrière plan...



3 commentaires:

  1. Evidemment, je ne peux que comprendre le bonheur de ce genre d'endroit.

    RépondreSupprimer
  2. Je l'aime bien cette photo ! Je trouve qu'il y a une lumière de dimanche dessus...

    RépondreSupprimer
  3. Anne... Du bonheur et des endroits uniques...
    Maëlle... C'est rigolo la "lumière de dimanche". C'est parlant et tellement vrai.

    RépondreSupprimer

Je ne peux vous répondre que dans les commentaires ou sur vos blogs... Mais je suis toujours ravie de lire vos petits mots et de découvrir de nouveaux espaces...